Avi Schiffmann

Même pour 8 millions de dollars, un Américain de 17 ans refuse de vendre son site Internet

Au début de la crise sanitaire qui touche actuellement la planète, le jeune Américain de 17 ans Avi Schiffmann a créé un site Internet qui actualise en permanence les statistiques du Coronavrius dans tous les pays du monde. Aujourd’hui, il est le site le plus visité sur le sujet avec 30 millions de visites quotidiennes. Pourtant, son créateur continue de refuser de le vendre.

Pourquoi acheter un nom de domaine au lieu d’en créer un ?

Beaucoup d’internautes se sont interrogés sur les raisons qui pouvaient pousser certaines entreprises à proposer 8 millions de dollars à un adolescent de 17 ans pour un site Internet. En réalité, un site avec autant de visiteurs a un potentiel de rentabilité bien supérieur et pas seulement grâce à la publicité. Effectivement, sa popularité a également un impact sur le référencement de son nom de domaine.

Voilà pourquoi acheter un nom de domaine expiré est également un bon investissement lorsque l’on veut lancer son site. Cela permet de bénéficier du bon référencement du nom de domaine qui avait déjà été travaillé par l’ancien propriétaire. Dans le cas du site d’Avi Schiffmann, ses chiffres de fréquentations en font un excellent investissement, surtout pendant cette période.

Avi Schiffmann ne veut pas profiter de la situation

Les internautes ont également été nombreux à ne pas comprendre pourquoi le jeune Avi Schiffmann avait refusé des offres à plusieurs millions de dollars. Ce genre d’occasion ne se présente pas souvent dans une vie et il pourrait employer l’argent gagné pour financer ses études.

Pourtant, le jeune homme a déclaré à la presse qu’il ne voulait pas profiter d’une telle situation. La mort dramatique de centaines de milliers de personnes ne devrait pas être une occasion de s’enrichir. De plus, il estime que personne n’a besoin d’autant d’argent à 17 ans.

Un site très critique envers l’OMS

Si Avi Schiffmann a refusé de gagner de l’argent grâce à son site, il a néanmoins profité de la visibilité qu’il lui offrait pour critiquer publiquement la gestion de la crise par l’Organisation mondiale de la santé. Il estime notamment qu’elle n’a pas rempli la part de sa mission qui consiste à informer la population du monde entier.

Alors que le jeune homme passe ses journées entières à actualiser les chiffres de son site en se renseignant grâce aux déclarations officielles des gouvernements, il estime que le nombre de visites quotidiennes prouve bien qu’il y a une véritable demande d’information de la part du public. Or, il estime également que ce n’est pas le travail d’un garçon de 17 de fournir ses informations, mais plutôt celui de l’OMS.

Alain V. Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *