poche vides pas d'argent

2021 : comment arrondir ses fins de mois sur Internet ?

Entre la perte d’un emploi, le passage au chômage partiel avec un salaire réduit et une embauche au salaire minimum légal, la crise sanitaire liée à la Covid-19 a impacté le portefeuille de nombreux Français. Nombreux sont ceux qui s’orientent vers les jeux d’argent en ligne, dans l’espoir, un jour, de décrocher le jackpot pour mettre « la daronne à l’abri ».

Un contexte qui favorise les jeux de casinos virtuels

Pour les amateurs de risques, il existe une multitude de casinos en ligne. La période de confinement ou le couvre-feu sont deux mesures qui sont venues accélérer le développement de ces plateformes. Avec toutes les plateformes de jeux de casino présentes sur le web, il est très facile de profiter des nombreux bonus à l’inscription de ces derniers. Changer régulièrement de plateforme permet de minimiser les risques de pertes, tout en pouvant miser de plus grosses sommes susceptibles de rapporter gros.

Avec cet engouement autour des jeux d’argent en ligne, de nombreux sites internet ont vu le jour pour comparer les casinos virtuels entre eux. Certaines plateformes offrent, par exemple, la possibilité de lister les meilleurs casinos en ligne permettant de jouer pour des gains réels. Sur de nombreux sites, il est tout à fait possible de jouer ou non avec de l’argent réel.

Que ce soit en France ou à l’étranger, ces casinos virtuels ont su tirer profit pour attirer de nouveaux joueurs et sont devenus de véritables concurrents aux casinos physiques. C’est pourquoi un grand nombre d’entre eux, pendant la crise sanitaire, ont commencé à développer leurs activités de jeux sur leurs propres plateformes de casinos virtuels. Ces derniers proposent les mêmes jeux d’argent présents dans les casinos en dur :

  • Machines à sous ;
  • Jeux de dés ;
  • Poker ;
  • Black jack ;
  • Roulette ;
  • Etc.

Il existe tout de même des applications spécialisées dans les jeux de poker, indépendantes des autres jeux de casinos. Ces derniers proposent des offres alléchantes et parfois, il est même possible de décrocher un billet pour participer à de grands tournois de poker. Sinon, des jeux de poker sont également proposés aux bluffeurs pour participer à des tables pour gagner une somme aléatoire, allant de deux euros à un million d’euros.

Le retour des grandes compétitions pour les paris sportifs

Bien que les gains des casinos virtuels ne soient basés que sur des facteurs de chance liés aux algorithmes des machines, pour les paris sportifs, c’est différent. Les parieurs s’adonnent aux analyses sportives de leur poulain, que ce soit dans les paris de football, hippiques ou autres. C’est en analysant que les parieurs vont pouvoir détecter des défaillances sur la forme physique d’un joueur ou d’un athlète, tout comme la grande forme d’un autre sportif de haut niveau.

Les bookmakers ne proposent pas les mêmes bonus, mais généralement, les cotes sont toutes quasi-similaires d’une plateforme à une autre. Il se peut qu’il y ait des cotes différentes, mais les écarts ne dépassent généralement pas les 0,20, hors cotes boostées. Comme pour les casinos en ligne, il existe de nombreux sites de paris sportifs en France sur lesquels parier. En changeant régulièrement de bookmakers, il est possible de bénéficier des nombreux bonus qu’ils proposent comme :

  • Le premier paris remboursé sous forme de freebets s’il est perdant ;
  • Le doublage de la somme du premier dépôt sur le compte ;
  • Le parrainage gagnant-gagnant qui, grâce au premier dépôt réalisé par le filleul, fait gagner entre 10 à 20 € de bonus en paris aux deux parieurs ;
  • Les côtes boostées sur des événements sportifs spécifiques, par exemple, la cote du Paris Saint-Germain contre Marseille passe de 1,25 à 3.

Bien sûr, pour éviter les arnaques en tout genre des faux sites de paris sportifs ou de casinos en ligne, il est tout à fait conseillé de ne jouer que sur les plateformes étant agréées par l’Autorité nationale des jeux en France.

Antoine G. Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *